Emma - Le Contrôle – KOOL

Je parle souvent, et assez ouvertement de mon trouble alimentaire, mais c’est la première fois que j’essaie de mettre des mots dessus. Pour moi, tout a commencé à un moment de ma vie où je vivais énormément d’anxiété dans la vie en générale mais aussi à l’égard de mes performances sportives et scolaires.

La voix dans ma tête s’est installée sans que je n’aie le choix, sans me demander mon avis et tranquillement, elle est devenue très forte et elle a pris toute la place. Cette voix, elle me donnait un moyen magique pour gérer cette anxiété qui me rongeait, celui de contrôler absolument tout ce qui entrait dans mon corps. En mangeant le moins possible, j’avais l’impression d’affamer mon anxiété et j’avais le sentiment qu’il y avait une chose dans ma vie sur laquelle j’avais un contrôle absolu. J’ai ainsi perdu beaucoup de poids mais j’ai surtout égaré mon bonheur. Le bonheur de vivre spontanément et de dire oui aux petites occasions qui se présentent au quotidien a rapidement été remplacé par un isolement total de toutes les personnes que j’aime.

Et puis un jour, un ami m’a posé les bonnes questions et ne m’a pas jugé quand j’ai répondu. Ses mots ont fait leur chemin dans ma tête et j’ai ainsi entamé le plus effrayant mais surtout le plus beau périple de ma vie. Celui d’apprendre à m’aimer plutôt que de m’autodétruire dans une quête de perfection impossible. Tranquillement j’ai appris (et j’apprends encore) à laisser aller le contrôle pour laisser plus de place au bonheur.
C’est sans aucun doute la bataille la plus éprouvante que j’ai traversé de ma vie, mais avec énormément d’aide et de support j’ai gagné, j’ai été plus forte que ma maladie. Je ne suis pas meilleure que qui que ce soit, je ne suis pas à l’abris d’une rechute mais aujourd’hui, je suis libre.

Je veux juste que tu saches que oui ça fait peur, oui c’est dur, oui c’est long mais oui ça vaut la peine et oui il y a de l’espoir. Va chercher de l’aide, parle à une personne de confiance et met des mots sur ta douleur, ne reste pas seul avec ça. Peu importe l’épreuve que tu traverses, tu n’as pas à passer au travers seul. Ta souffrance elle est vraie, peu importe que tu crois qu’elle soit assez grande ou pas, elle l’est et elle mérite d’être adressée. Je te promets que tu ne le regretteras pas.

fr_CAFrench
fr_CAFrench en_CAEnglish