Falling in self-love

” I was never addicted to one thing;
i was addicted to filling a void,
Within myself
with things other
than my own love. “
– Yung Pueblo
Quand mon cœur était froid, je buvais les paroles de mon entourage autant que je buvais de la bière.
Je cherchais à combler un vide i n t é r i e u r avec un confort passager e x t e r n e .
J’étais à la quête éternelle de la chaleur & du bonheur.
Je m’accrochais aux rires, aux sourires et aux câlins de mes proches.
Ce qui me donnait l’impression que je vivais une belle vie dans la mesure du possible, dans un monde que je voyais si froid et malheureux.
J’ai dû réaliser qu’au final, le froid et la tristesse que je percevais provenaient d’en dedans.
Les choses qu’on reconnaît et qu’on n’aime pas chez les autres sont souvent le reflet de ce que nous reconnaissons en nous-mêmes…
Ma perpétuelle quête du bonheur m’a rendue aveugle. Je me regardais dans le miroir et je voyais fuckall.
je dealais pas avec les choses qui ont pu me blesser dans le passé parce que c’était du négatif et que « ça faisait longtemps ».
J’ai passé ma vie à me restreindre & me diminuer sans même m’en rendre compte ou bien me l’avouer… C’était rendu un automatisme que j’ai développé en étant enfant, pour me protéger de la déception et de la tristesse.
Quand tu te fous de tout, même de toi… Qu’est-ce qui peut t’atteindre? Ni le malheur, ni le bonheur en tout cas…
Le dessin représente « tomber en amour avec soi-même ».
Être en amour est plus qu’agréable… Mais pour le vivre pleinement, il faut se laisser « tomber ».
Tombe dans ton ombre, accepte-la, observe-la.
Elle va te suivre toute ta vie anyway
Vaut mieux la comprendre pour éviter de te mettre à la suivre à sa place.
On a toutes des blessures, peu importe t’as eu quoi comme vie.
Reconnaître enfin que tes douleurs du passé ont encore un impact sur toi, positif et/ou négatif, est la meilleure façon d’éviter qu’elles aient encore un pouvoir sur ton présent… La meilleure façon pour être de plus en plus libre.
Ton passé, tes émotions, tes erreurs, ton mental, ton enveloppe corporelle sont toutes des choses qui te sont essentielles, mais qui ne te définissent pas. Tu es plus que ça… Deviens pas esclave de ce qui fait en sorte que tu vis!
Enjoy it, profites-en, joue avec, découvre!
Écoute au lieu de t’enterrer, observe au lieu de te critiquer.
La compassion qu’on donne si facilement aux autres, on se doit de l’appliquer pour nous-même.
Puisque rien de bon naît du shame.
Ton meilleur acolyte tout comme ton pire ennemi, c’est toi.
Tout part de ton discours intérieur.
Y’a rien qui peut t’arrêter une fois que tu te fais confiance assez pour suivre ton intuition, peu importe les risque, les embûches ou le mépris des autres.
La seule chose qui est vraie c’est l’ici & maintenant.
La vie est trop courte pour vivre dans nos regrets du passé ou dans nos conceptions du futur.
La vie est trop courte pour vivre dans un mirage.
La vie est trop courte pour se satisfaire de joie passagère.
Tout ce dont on a besoin pour vivre heureux est en nous, il faut juste prendre le temps de creuser.
Il faut juste se permettre de tomber.
Aicha