S'accepter, mais cette fois-ci pour vrai! – KOOL

S’accepter, mais cette fois-ci pour vrai!


On entend souvent, partout autour de soi, qu’il est important de s’accepter tel qu’on est. Ça semble être une évidence, mais dans les faits, c’est bien rare qu’on s’y attarde réellement. En réalité, on ne sait pas vraiment comment s’y prendre.

Aujourd’hui, ensemble, nous allons prendre le temps de déconstruire ce concept et apprendre à nous accepter nous-mêmes et seulement nous, sans que personne d’autre ait à confirmer nos sentiments. 

T’es pas convaincu de la pertinence du sujet ? Lis au moins le prochain paragraphe…

Si tu compares la vie à une rivière : le fait de ne pas être en mesure de t’accepter peut s’apparenter à tenter de remonter le cours d’eau à contre-courant. En effet, malgré toute bonne volonté à avancer, si tu n’es pas en accord avec toi-même, comment espérer y arriver ?  

Alors, t’avons-nous convaincu ? T’es prêt ? Attache ta tuque parce que ça va rider mon amiii !  

S’ TOP !

Arrête-toi. La vie va vite, mais ça ne veut pas dire que tu ne peux pas faire ce qu’il faut pour ralentir ton rythme à toi. Des milliers de choses se passent autour de toi en même temps : à toi de choisir sur quoi tu veux te concentrer à chaque instant. Respire. Observe. Sens. Écoute. Touche. Goûte.  T’arrêter, c’est le plus beau cadeau que tu pourrais t’offrir pour te donner accès à ta personne. À chaque Stop, tu te mets dans une prédisposition mentale qui fera en sorte que la porte de l’acceptation s’ouvrira grande ouverte à toi.

A ccueille tes vulnérabilités. 

Les vulnérabilités peuvent autant être tes peurs, tes défauts, tes expériences antérieures, etc. On en a tous et elles font partie intégrante de ta personne. Ainsi, pour que tu sois en mesure de t’accepter, il faut autant que tu assumes tes vulnérabilités que tes bons côtés. 

C onscientise-toi sur l’impact qu’elles ont sur toi.

Il importe de prendre conscience du fait qu’une vulnérabilité peut venir nous fragiliser. Certaines agiront telle une fissure dans un vase ayant été reconstruit. Celle-ci étant toujours présente, le vase devra être manipulé avec délicatesse. Il s’agit donc de vulnérabilités ancrées dans la personne auxquelles une attention particulière doit être accordée. D’autres peuvent être considérées comme des barrières. Ainsi, dans certains contextes, elles agiront en tant que limites. Finalement, certaines auront pour effet de complexifier le moment vécu, soit en affectant le bien-être de la personne, ses interactions avec les autres ou encore son fonctionnement général. Bref, tes vulnérabilités peuvent avoir des effets variés selon qui tu es. Au final, ce qui est important c’est d’en être conscient. 

C onstate l’influence des sources extérieures.

On souligne souvent l’importance de prendre conscience de soi-même, mais la réalité c’est qu’on est constamment influencé par des événements externes à nous. Ces derniers peuvent avoir un impact considérable sur notre humeur, nos façons de voir les choses ainsi que notre manière d’être. Sans chercher à se déresponsabiliser, reste qu’il s’agit de facteurs pouvant expliquer d’où on vient et où on est présentement. Il faut donc être capable d’accepter qu’il y ait certaines choses que l’on contrôle moins.  

E value toi à ta juste valeur. 

  T’es tu déjà questionné sur ta manière de réfléchir lorsque vient le temps de porter un regard sur toi ? Plusieurs d’entre nous avons cette tendance à nous évaluer d’une manière bien trop critique. Ta bienveillance, elle s’applique aux autres, mais elle s’applique d’abord et avant tout à toi. Traite-toi comme tu traiterais ton meilleur ami. Fais en sorte que les critiques que tu te portes te poussent à être une meilleure version de toi-même. Fais en sorte que tu aies le goût d’honorer ta valeur, en affichant tes propres couleurs. 

P ardonne-toi tes erreurs.

Tout le monde fait des erreurs, personne n’est parfait. Ainsi, ce n’est pas parce que tu en fais, que tu es nécessairement une mauvaise personne. C’est cheezy je sais, mais les erreurs permettent de s’améliorer. Elles permettent de faire de nouveaux apprentissages et de devenir une meilleure personne. Il faut simplement que tu prennes conscience de celles-ci et que tu agisses autrement lors d’une situation semblable. Ça sert à rien de t’acharner et te remémorer ce que tu n’as pas fait de correct. Il y a une multitude de facteurs qui peuvent l’expliquer.  Une bonne manière de voir ça pour se déculpabiliser, est que chaque action posée par l’humain est en quelque sorte une tentative d’adaptation à une situation quelconque. Souvent, on se rend compte que la stratégie utilisée n’était peut-être pas la meilleure, mais reste que dans le contexte où on était, nous avons donné le meilleur de nous-même. Mais, rendu-là, ce qu’il te reste à faire c’est de move on

Regarde en avant, parce que l’image dans le rétroviseur ne te mènera pas bien loin!

T olère les moins bons moments.

Ça, c’est tout un défi. On voudrait tellement toujours être à notre top. Mais, dans les faits, la vie est faite pour nous faire vivre des hauts pis des bas. Si dans nos hauts, on est capable de se féliciter et de se donner la reconnaissance que l’on mérite, pourquoi ne pas agir avec cette même cohérence dans nos moins bons moments ? À la place d’être à l’écoute de soi-même, on a tendance à se rabaisser. On se tape sur la tête. On s’en veut. On voudrait dont se sentir plus hype. Pourtant, en agissant ainsi, on ne fait qu’empirer la situation en se mettant des bâtons dans les roues. Finalement, des fois, il faut juste accepter que ce soit ainsi, tout simplement. Se laisser le temps de vivre ce qu’on a à vivre.  

E mbrasse ta personne.

En tant qu’être social, on est souvent tenté d’aller chercher l’approbation des autres pour se sentir valorisé. Mais, dans le fond, la seule personne dont tu peux être certain de la présence et du soutien infini, c’est TOI !  Bien au-delà de tes vulnérabilités, ton unicité vaut la peine d’être reconnue. Il existe une image pas mal puissante permettant de l’illustrer. Imagine-toi un billet de 50$. Qu’il soit magané, vieux ou chiffonné, sa valeur restera toujours la même. Bien, c’est avec cette même conviction que tu devrais te percevoir. Et c’est ça qui t’amènera à prendre soin de toi de la bonne manière.  

Essaye dont ça voir : lève tes deux bras à la hauteur de tes épaules. Mets ta main droite sur ton omoplate gauche et ta main gauche sur ton omoplate droite. À 1-2-3-GO, sers-toi ! Voilà, tu viens de te donner du gros love 😉 

R econnaît ton besoin d’aide.

Au final, t’accepter ne signifie pas d’être satisfait au point de ne rien vouloir améliorer. S’accepter signifie d’être en mesure de considérer autant ses forces que ses faiblesses. Ça signifie que tu es en mesure de reconnaître et d’avouer l’entièreté de ta personne. Ainsi, s’il y a des éléments externes ou internes à toi qui t’affectent au quotidien, on t’encourage à reconnaître que tu puisses avoir besoin d’aide. Ose aller en chercher pour te sentir de mieux en mieux avec toi-même. Tu en ressortiras gagnant. 

Bref, on a décidé de créer cet acronyme afin de te transmettre nos perceptions sur le sujet. Nous espérons que ça aura permis de t’outiller dans ton cheminement vers l’acceptation de soi.  

Es-tu assez Kool pour saisir ton propre courant et le suivre ? 

Télécharge l’activité en cliquant ici! 

À plus, 

Cath et Mel xx